Carrelage de terrasse : tout ce qu’il faut savoir !

Carrelage de terrasse

Idéal pour sublimer le sol de votre terrasse, le carrelage est un incontournable pour finaliser l’aménagement des extérieurs de tout type d’habitat. Facile d’entretien, il se révèle pratique au quotidien et résistant au passage du temps.

Les différents types de carrelage extérieur

On dénombre 2 grands types de carrelage pour sol destinés à l’usage extérieur :

  • Le carrelage pleine masse : taillé dans la masse, ce type de carreau grès cérame se révèle particulièrement robuste grâce à sa confection monobloc. Vitrifiés par cuisson à des températures extrêmes (1300°C), ces carreaux d’une très faible porosité sont imperméables et résistent efficacement à l’usure et au gel.
  • Le carrelage émaillé : comme son nom l’indique, le carreau grès cérame émaillé est recouvert d’une couche d’émail. Si cette surface émaillée rend le carrelage légèrement plus sensible aux éventuels chocs, elle présente néanmoins l’avantage d’offrir un grand panel de choix qui peut s’adapter à tout type de déco : traditionnelle, naturelle, contemporaine, moderne, fantaisie, …

Conseils d’installation

La pose de votre carrelage en extérieur nécessite une préparation préalable de la surface à carreler. Il convient donc de reboucher les trous à l’aide de mortier-colle, de gratter toutes les aspérités, de nettoyer le sol et de le traiter contre d’éventuels problèmes d’humidité.
Pour éviter tout problème d’évacuation des eaux de pluie, il est également nécessaire de s’assurer de la bonne inclinaison du sol à carreler. En effet, les surfaces à carreler présentent une pente d’au moins 1,5% vers l’extérieur pour éviter la stagnation des eaux de pluie.

La qualité du carrelage : le point sur les normes en vigueur

Trois normes principales peuvent vous guider pour choisir votre carrelage :

  • Résistance au passage : les 4 niveaux de la norme française UPEC (ou les 5 niveaux de son équivalent européen, la norme PEI) classent la capacité de résistance du produit au passage, de la plus faible à la plus forte.
  • Résistance aux rayures : les 4 degrés de l’échelle de MOHS permettent de savoir si le produit est rayable (MOHS de 1 à 4), peu rayable (5 à 6), très peu rayable (7 à 8) ou inrayable (9 à 10).
  • Résistance à la glissance : 5 niveaux d’adhérence sont identifiés par la norme R. L’adhérence normale (R9) convient par exemple pour une terrasse sous abri. Pour les autres terrasses, on peut privilégier le niveau R10 qui offre une bonne adhérence. En revanche, en zone humide, on préfère miser sur un carrelage doté d’une très bonne adhérence (R11). Enfin, si une excellente adhérence est nécessaire (par exemple à proximité d’une piscine), les niveaux R12 ou R13 sont idéals.

Le carrelage de terrasse n’a plus de secret pour vous !

Découvrez notre prestation
Par |2018-06-11T14:48:03+00:0015 mai 2018|Carrelage|